LUCIOLE

LA POLICE D’ÉCRITURE CONÇUE SPÉCIFIQUEMENT POUR LES PERSONNES MALVOYANTES

Aujourd’hui, on vous présente Luciole, une toute nouvelle police créée pour favoriser l’inclusion des malvoyants. De A à Z, des caractères conçus exprès pour une lecture facilitée et une utilisation performante pour tous : on adore !

En plus d’être graphique et visuelle, une typographie peut aussi avoir un “véritable but” : comme par exemple, aider à mieux mémoriser des cours ou bien même aider à la lecture pour les personnes dyslexiques. Après les typos en braille et autres inventions du genre, voici un tout nouvel
alphabet rempli de caractères lisibles pour les malvoyants ! On vous explique ? C’est parti !

La typographie Luciole a été conçue spécifiquement pour les personnes malvoyantes : le résultat de plus de 2 ans de collaboration entre le Centre Technique Régional pour la Déficience Visuelle et le studio typographies.fr. Le projet a également bénéficié d’une bourse de la Fondation suisse Ceres et de l’appui du laboratoire DIPHE de l’Université Lumière Lyon 2.

Comment ça marche ? Ce caractère a été pensé autour d’une douzaine de critères de design spécifiques, pour offrir la meilleure expérience de lecture possible aux personnes malvoyantes. Entre la structure des lettres, l’encombrement des mots, l’espacement, il faut savoir que l’art de créer une typographie de A à Z n’est pas si simple. Les termes techniques sont innombrables et concevoir chaque lettre est un travail fastidieux.

Eh oui, car choisir sa police n’est pas un luxe pour tout le monde : pour les malvoyants, un soin particulier doit d’ailleurs être apporté au dessin des chiffres, des signes mathématiques et de la ponctuation. Ce qui a été fait avec cette typographie ! Luciole, c’est son nom, contient plus de 700 signes dans chacune de ses variantes (italic, bold, regular...) et permet d’écrire la quasi-totalité des langues européennes. Inclus dans cette police, de très nombreux symboles grecs et mathématiques pour la notation des sciences jusqu’au niveau baccalauréat !

Source : Creapills

police Luciole
HAUT